11.5.08

Des idiots utiles

La machine médiatique Haririenne a alimenté une certaine vision du monde dans la population beyrouthine qui fait que cette population ne saurait désormais voir l’action de l’opposition comme « libératrice », comme le montre d’ailleurs, spectaculairement, cette vidéo YouTube de journaliste révoltée qui circule dans le cyberespace petit bourgeois libanais depuis hier soir (voir ici).

La condamnation de la fermeture de la machine sectaire d’Al-Moustaqbal a fait l’unanimité, dans les différents milieux de la presse libanaise. Bien sur, dans la république des bananes et des pommes, la dénonciation de la machine « sectaire » en elle même ne suffit pas comme instrument de dévoilement critique, puisqu’il n’existe pas d’instance médiatique non sectaire qui fasse autorité et donc qui puisse être autorisée de cette critique et donc de l’existence médiatique légitime. Il faudrait, pour parler à ces êtres débiles que sont les journalistes, les mettre devant le fait accompli : « vous êtes complices et donc vous en payez le prix lorsque ce à quoi vous êtes complice tombe, mais il existe d’autres moyens de faire votre métier… »
Ce que personne dans la presse n’a fait aujourd’hui.
Personne n’a commenté hier ce slogan adopté par Al-Moustaqbal qui parlait du « Siège de Beyrouth ». Le « siège » par qui ? La réponse n’a pas tardé à venir. On eut droit le soir de la fermeture à cette idiote de la vidéo précédente qui nous racontait comment, par malheur, elle « devenait sectaire ». Et pareil pour Zaven Kouyoumjian qui dans un reportage pour la NEW tv déclarait être devenu « sectaire » car, pour le pauvre modérateur d’un programme de sujets sociaux qui fut dépassé par la puissance du système sectaire libanais, « on ne pouvait devenir fort dans ce pays sans être sectaire ». Monsieur oubliait-il l’injustice « sectaire » faite il y a quelques mois durant les élections du Matn à ceux qui portaient la même mention de secte que lui ?
Désolé l’ami, mais ton sectarisme n’a pas de place dans l’arène des grandes sectes nationales. Tu resteras faible.
Quand à Sahar Al-Khatib, oubliait-elle qu’une grande partie de l’équipe de « sa » télévision étaient de ceux qui essayaient, par négativité malheureusement mais en droit, de dépasser la secte qui leur est collée à la peau et contre laquelle se pose Sahar ? Leur faisait-elle justice par sa « colère sectaire » télévisuelle ?
Et je ne discute pas encore le silence et l’oubli de ces individus des média des demandes sociales et politiques de cette autre partie de la population qui existe ! Et qui manifestait en milliers l’année dernière -- si jamais ils représentent eux même autre chose que de maigres intérêts de classes dominantes et leurs opposants aussi.
Pourtant, Sahar est probablement sincère, triste déjà d’avoir perdu son gagne pain avant tout, et de quelle façon ! Elle et ses collègues sont foutus, ce n’est pas encore le cas de leurs patrons. Mais, comme dans les histoires de toutes les classes non bourgeoises au Liban, tout se fera en sorte que ceux qui les ont sacrifié soient innocentés, voire glorifiés. Dans le reste de leurs vies, ces journalistes ne se rendront pas compte qu’ils auront été dupes. De vrais idiots. Des idiots utiles.

13 commentaires:

le lezard a dit…

you miss the point je crois. ta revolte a toi est tout aussi deplacee haqid. on ne ferme pas une tv. on n'emprisonne pas un journaliste. on ne passe pas a tabac un cameraman. on n'interdit pas un journal.
ils te derangent ne regarde pas, ne lis pas.
on n'attente pas a la liberte de la presse, aussi merdique que cette presse soit.

alhaqid a dit…

je n'ai pas d'opinion lezard sur la fermeture de la tv future, peut être que je suis contre la fermeture pour des raisons humanitaire... je suis surement pour sa nationalisation. mais j'ai droit, je pense, a ma critique comme d'autres ont droit a la leur. C'est ainsi que je defini le contenu de cet article.

shlon a dit…

un truc qui m'a tué, dans le "coup de gueule" bien emotionnifiant de cette Sahar énervée (d'autant plus insupportable qu'elle était accompagnée de la mine ahurie de Marcel Ghanem), c'est (je liste):

1) "LEICH? LEICH?"

La réponse: eh bien parceque depuis des mois, Al Mustaqbal instille une propagande antihezbollah acharnée, qu'elle est vue comme l'organe privé du "gouvernement" (qui défend ds sa déclaration ministérielle la résistance); lorseque celui-ci tente de donner "un coup de grâce" à cette même résistance, le peuple turbulent ne fait qu'accomplir les débordements qu'on lui connaît très bien.

Les Future SAVAIENT quelle allait être la réaction de l'opposition, et la RECHERCHAIENT. Il faut dire que les cours de Fox News fonctionnent.

C'est la même argumentation que celle que te sortent les détracteurs du Hiz lors de la guerre de Tammouze: "Mais ils SAVAIENT quelle allait être la réaction d'sraël".

Eh bien, là c'est pareil.

2: "Nous qui vous avions RECUEILLIS dans nos maisons!!!"

aha! le fameux terbi7 jmileh :) alors la plusieurs réponses:

a) ils n'ont pas recueillis des militants, que je sache, mais la totalité des CIVILS du Sud et de la Da7ieh.

Ceux-ci, au même niveau que les couillons qui ont voté Walid, Saadeddine et Samir et qui mataient la lbci avec la larme à l'oeil et la haine dans le ventre, n'ont rien à voir avec ce qui se passe. C'est des pauvres gens, qui ont été hébergés par des ORGANISATIONS FINANCIÈRES haririennes, qui en ont profité pour se faire de la pub (humanistes, philantropes, généreux etc) ET de la propagande (posters de hariri dans les écoles qui les hébergeaient, petits machkals par ci par la), et pas d'amour du tout, ça tout le monde le sait bien, de qui se fout-on...

Donc en gros, ce que cette pouffe disait, c'est que PARCEQU'ON A RECUEILLI LE PEUPLE DU SUD lors de la brutale aggression meurtrière israélienne contre les civils libanais en 2006, on a le droit aujourd'hui de saboter le talon d'achille du Hezbollah.

Les problèmes dont on a témoigné cette semaine, c'est tout simplement la dernière trouvaille des think tanks néocons: provoquez le hez d'abord "légalement", puis un peu militairement, et ensuite parrez-vous (aux milichiens du courant du futur) et laissez la télé travailler. On y arrivera!

alhaqid a dit…

"d'autant plus insupportable qu'elle était accompagnée de la mine ahurie de Marcel Ghanem"

très vrais, des experts de la mise en scène de la morale bien pensante.

shlon a dit…

mh, c'était "barrez vous" et non "parrez vous", dans mon commentaire ci-dessus... mais qui s'en fout :)

shlon a dit…

lezard: oui, c'est vrai, "on ne ferme pas une tv. on n'emprisonne pas un journaliste. on ne passe pas a tabac un cameraman. on n'interdit pas un journal.
ils te derangent ne regarde pas, ne lis pas.
on n'attente pas a la liberte de la presse, aussi merdique que cette presse soit.
"

Mais n'oublie pas que tu ne vis pas en Suisse, ni en Norvège, et que tes amis du Mostaqbal connaissent tes amis du Hez bien mieux que tu ne les connais.

Tout celà fut bien agencé, ils ont eu ce qu'ils recherchaient ACTIVEMENT depuis des lustres: faire glisser le Hezbollah, pour mieux le saboter.

Bravo.

Et ils se sont bien fatigués; s'ils n'étaient arrivés à rien, j'aurais presque ressenti une certaine compassion pour leur vains efforts.

Begger a dit…

On n'attaque pas une télé point. Aussi merdique soit-elle. Al Manar n'en fait pas moins en termes de propagande, je crois. Nasrallah a lui même dit une fois qu'il n'aurait pas besoin d'attaquer par les armes un adversaire politique, puisque le recours aux armes pour répondre à une attaque politique serait une faiblesse. Une chaîne de télé ou flotte le drapeau du parti politique qui l'a cramée, ça ne peut plaire qu'à des charognards.

S.

shlon a dit…

Ben wai, il me semble l'avoir déjà dit quelque part: on n'est ni Suisses, ni Norvégiens.

S. a dit…

Ben ok. La prochaine fois que je croise al haqid à Beyrouth je lui casse la gueule à coups de bâton (et de conneries) et après je l'écrase en 4x4, lui et son disque. Vs ne m'en voudrez pas puisqu'on n'est ni en suisse ni en norvège, et qu'il l'a cherché.

S.

shlon a dit…

le problème est que ça peut se faire comme ça :(

moi le haqidou il me manquera sa race :_(

lui, son disque et son affectueuse compagnie.

Et ça sera CERTAINEMENT la Syrie qui l'aurait buté même si c'est toi, "S"

(mmmh, "S", "S"yrie... mmmh... je vois)

non mais sérieusement, c'est bien gentils tout ça, "ah mais alors kon est ni en norvège ni en suisse je m'en vais de ce pas casser la gueule" et co, je veux dire, on est derrière nos ordis, et on papote, et c'est sympa, et on appelle presque ça "civilizaïe" et tout...

mais, S., nierais-tu la réalité du niveau de maturité de ton propre peuple, que tu connais si bien?...

C'est un fait: on en est encore là; "Berrou7 beddam", et ce baratin là.

T'as déjà fait un tour dans la section commentaires des pages de youtube qui hébergent les films libanais du style, Samir, Michel ou Walid, Hassein et co, Sadam, "FL songs", etc?

Vas-y, c'est HILARANT, et c'est purement INDICATIF du milieu où l'on baigne. On est dans des SABLES MOUVANTS DE LA BÊTISE HUMAINE LA PLUS INAMOVIBLE :)

"vous les FL, vous êtes des fils de pute, vener sucer ma bite, vous valez à peine ma bite, pénis, pédés"

"Pédés? demande à ta mère, et ta soeur, combien pédé NOUS, les FL, on est. Demande leur ce qu'elles ont senti (-ça c'est une récurrente: demander à la mère ou la soeur, ou les deux, "ce qu'elles ont senti"-) Dieu est Ouwet, vous, les chiens hizbola, vous etes des putes, et on nique vos meres et votre hassouna et votre mhammad! demandez a sa soeur a mhammad ce qu;elle a senti!!"

etc etc... vas-y, je te jure que ça vaut le coup.

Donc ça va :)
Les puputes qui bossent avec les USA, c'est normal. Qui baisent celui supposé être leur premier allié, 3adeh, ç'est la moindre des choses. Les grognards frustrés qui cassent une télépute, c'est inétonnant.

Ce qui serait encore plus normal, c'est, le jour où les meneurs du jeu décideront un peu de faire une pause, que nos frères, eux, ne VEUILLENT PLUS s'arrêter de s'étriper.

Ça, ça serait normal. L'inverse serait inquiétant...

Quelque part, et comme le note Thierry la fronde Meyssan, c'est déjà pas mal admirable que le Hez retienne encore ses chiens :) j'en connais qui n'auraient pas pu s'arrêter avec bien moins que ça en armes/hommes/charisme/galvanisation.

Le jeu maintenant est de savoir combien va-t-il encore se retenir, et jusqu'OU iront les prostiputes du gouvernement "de la vie" pour les pousser à la guerre.

S. a dit…

hahahahaha
je t'ai eu, je l'ai déjà fait, le truc de youtube (je t'invite aussi à check les groupes "politiques" de facebook, à pisser de rire... Moi je chiale, mais bon..)
Ceci dit, justement, je ne suis pas en train de parler de Amal, des ouwét, des hariristof. Je suis en train de parler d'un parti organisé dont le secrétaire général tient des discours intelligents.
Quel est aujourd'hui mon intérêt de soutenir un parti islamiste en fin de compte ? C'est le fait qu'ils semblent civilisaies comme tu dis et qu'ils respectent des principes.
A partir du moment ou ils ne le font plus, quelle différence d'avec les autres partis ? En quoi ils seraient mieux que geagea, hariri, joumby? Et pourquoi est-ce qu'ils nous font chier en armant le PSNS et les autres ? C'est comme ça que ça dérape, justement comme pour la future.

S.

S. a dit…

Ceci dit, t'inquiètes pas, je ne compte rien faire à al haqid :)

S.

alhaqid a dit…

S. as-tu bien lu ce que j'ai écris? je ne demande nullement la fermeture de quoi que ce soit.
je pense que tu n'as pas envie de discuter mais plutôt de te défouler, c'est ton droit :) et ceci est ma réponse.