3.12.06

TACATAC ver.2 + PÎWÎÎÎWÎÎîîî

Le soundtrack de ces 2 derniers jours est rare; il fait presque plaisir à entendre, à en avoir une larme à l'oeil... Aah, ces beaux moments de la fin des années 80, les "eighties" qu'on dit dans une langue anglosaxonne assez répandue... La douce chanson des Orgues de Staline [ces célèbres réjmét], et la laconique complainte des sirènes en tout genre: ambulance, pompiers, daraques, convois d'ambassadeurs et compagnie...

Les mitraillettes s'en donnent à coeur joie. 4 blessés à Ras el Nabeh, des escarmouches à Tariq el Jdidé, les gens du Courant du Futur [qui n'ont du futur que son passé] et ceux du Hez s'expriment... L'obscurantisme n'est pas le monopole des Mollahs de Téhéran.

Sur la place Sassine, une jolie baston a déjà eu lieu sur d'obscures histoires de posters d'Aoun. Rappelons la fabuleuse phrase du Résistant-Chauve[in]-de-la-Montagne-au-jetage-des-Chrétiens-à-la-Mer [le fameux spleen: Baddoun y kebbouna bel Ba7r!] Samir Gaga, qu'on appelle bien gentiment "Hakim" [c.à.d. Docteur, ou Sage héhé, au choix, ça marcherait -pas- dans les deux cas]:

"Quelques semaines de tension nous attendent, mais pas au sein des rangs chrétiens" [Dr. Samir Joiejoie - Ra2iss el hay2a el tanfiziyya lel Qouwwât el Lûbnâniyya]
Les ambulances sont passées au loin plusieurs fois en quelques heures: combien de blessés ou de morts déjà? Combien seront-ils dans une semaine après l'une ou l'autre opération de vendetta dont nous sommes les champions quasi-absolus?

À quand une bonne dictature bien ferme pour "éteindre" la génération présente, et ouvrir une voie [quelle qu'elle soit] à une génération [vraiment] future?

En passant sur la rue Mar Mikhaël, je me suis senti propulsé dans le tunnel de Nahr el Kalb [c'est le cas de le dire] en 1988: TARATA TA TAAA, TA TA TA prestement répliqué d'un nerveux TA TA TATATA TATATATA TA TA. Subitement, tout me parut très clair: je vis des singes autour de moi. Pleins, pleins de singes qui gigotaient. Et j'ai rigolé un bon coup.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

ayri bel TA, wel TA TA2 TA, wel TARARATATAAAA, wel PEEEP PEEEP PEPEPEPPPP PEPEPEPEP PEP PEP, wel, sahembahembou al wad tale3 la bou!!!
ayri bel zammour, wel zamameer, wel 2wass, wel damm, ayri bel balad, ayri bi yalli ba3ed elou nafess ydeifei3 3an ra2em tmeineh aw ra2em arba3ta3esh, ayri bi yalli ba3ed byelboss saleeb, ayri bel mhajbeit, ayri bi allah yali khala2kon, ayri bel connection, ayri bel masari, ayri bel atel, ayri bi ayri yali ma 3endi air, ayri bi aswat al 2wass, ayri bi kel al shyoukha wel khwarné yali byehkou siyeisseh, ayri bel shi3a, ayri bel senné, ayri bel hawiyé, ayri bi passpori, ayri bi kel al siyeisiyeen yali ba3ed bi oulou kelmet "LEBNEIN"....

la ayri

Anonyme a dit…

wel yali beddou yehki ma3i kelmé wehdé...yentebeih!!! la2anou al fard mta2alni...w rassi ma byehmelni...

Anonyme a dit…

que tu es belle shrrr...
que tu es belle!
:)

(...) a dit…

(...) À quand une bonne dictature bien ferme pour "éteindre" la génération présente, et ouvrir une voie [quelle qu'elle soit] à une génération [vraiment] future?(...)

mais tu es fou toi!?

annone y mousse a dit…

LBC - LBwisky.
tous les soirs à 8h moins 5,
y'a l'hymne national avant le spectacle.
Y dit : "no rules great scotch",
sont idiots?
al-bissé…
miaw!
…albisseh,
t'as pas vu mon pantalon?

Few tcharr, un peu de mal.

NBN – ènn bi, comme dans nabih berry? N.B.?
NBhaine?

Manar, ma nâr, man are…?

Al'Aarab y a…?
Yah vraiment?
une bani "all"?

aljazira : l'île? la carotte? allah-racine?

T'es leil liban?
T'es laid liban?
Thé lé liban?
Tais leil liban?
Tillél liban?
T'es leily banc?

Ni où t'y vis…
Nie où t'y vis!

Et pis dabord on dit passe-porc.
Ecarte did-entité.