5.8.06

Gogoth fait le point






"Les rois et chefs d’états des républiques bananières de la grande nation Bédouine cachent leur zizi car il est petit, mais nous promettent des stocks entiers de Royal Canin. "

12 commentaires:

Dr Victorino de la Vega a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Abu Lanjri Al Farrân a dit…

MoutonBidon

Tu es mon héros.

Avec Shlon, Haqîd, Chapi et Kattag, vous êtes les dignes disciples du cheikh Thomas de Naj' Hammâdi

Thomas était un homme libre.

Son petit précis de gnosticisme est tout ce qu’il nous reste aujourd’hui.

Dans un monde qui part en couille, « dirigé » par des cowboys assoiffés de sang et leur boys bédouins adipeux qui disent « merci Sahib President Allah vous le rendra» (la main sur le cœur/les couilles à la manière du vétéran de Tsahal Enrico Macias) en regardant Al-Arabiyya et TeX-Aviv TV le soir au coin du feu dans leurs campements climatisés de Quart Vide (« Al-Rub3 Al-Khâliyy »).

Oui, Thomas c’est tout ce qui nous reste aujourd’hui : quelques morceaux de conscience, et un peu d’honneur aussi.

Thomas, c’est le monsieur invisible qui souffle ses tirades lumineuses à l’oreille de l’ancien marine américain, le caporal-philosophe Travis Bickle ,qui lui murmure “I think someone should just take this city and just... just flush it down the fuckin' toilet.”

le lezard a dit…

http://www.huffingtonpost.com/eric-boehlert/cnns-lebanon-problem_b_25031.html

sans commentaire, j'ai recu ce link d'un membre de l'equipe de libnanews.

Mouqawim a dit…

A la libération, nous ne devrons pas oublier de tondre les blogueurs collabos comme Tony Badran et Louis Noel Harfouche.
Ces deux putes fascistes devront etre tondues et paradées dans les rues de beyrouth pour avoir couché avec l'ennemi.

chapichapo a dit…

A la libération, nous ne devrons pas oublier de tondre les blogueurs collabos comme Tony Badran et Louis Noel Harfouche.
Ces deux putes fascistes devront etre tondues et paradées dans les rues de beyrouth pour avoir couché avec l'ennemi.


Tu te trompes l'ami ! En effet, comme nous l'a dit récemment un particpant de ce blog, par ailleurs tres fin, tres cultivé et que l'on ne peut en aucun cas taxer de mauvaise foi, aucun libanais n'a jamais dit qu' Israel etait "occidental et sympa et la seule gentille démocratie du PO et qu'on devrait faire la paix avec eux car nous avons tous à y gagner" !

Ni même Tony Badran ni même estez Harfouche (*). Hein ? comment ? si ils l'ont dit ?! Ah ben notre ami avez tort alors. Chuuuuuut faut pas lui dire à l'autre, il va baver de rage encore...

-------------------------------
Par ailleurs nom d'une grande famille d'oulema chiite mais ne lui dites pas, il pourrait peter un cable le gentil monsieur Harfouche.

chapichapo a dit…

ah oui et franchement Mouton, je me joins à notre ami le boulanger pakistanais pour te faire clap clap clap clap clap clap [bis repetita] !

Mais tu nous as tjrs pas dit le sens de gogoth :s ?

yy a dit…

Homme de bonne foi, quelles que soient les conditions de température et de pression, un premier guillement marque le début d'une citation. Le second marque une fin de citation.
"occidental et sympa et la seule gentille démocratie du PO et qu'on devrait faire la paix avec eux car nous avons tous à y gagner"
tu cites qui là au juste? ou alors c'est ta façon de baver de rage?

chapichapo a dit…

Qu'est-ce qui se passe mon petit lapin, tu te sens visé ?

yy a dit…

Non, ma poule. Je te demande tout simplement de me préciser qui tu vises et d'ou est-ce que tu nous sors tes phrases de choc, question d'apprendre, c'est tout.

Anonyme a dit…

Vega,

quand tu parles de Thomas, tu parles de St Thomas j'imagine ?

Mais quel rapport avec la situation ?

Anonyme a dit…

y a une odeur de ménagerie, sur ce blog.

Abu Lanjri Al Farrân a dit…

« quand tu parles de Thomas, tu parles de St Thomas j'imagine ?
Mais quel rapport avec la situation ? »


Tu ne comprendras décidément jamais rien !!

« Et il disait :
Je me suis tenu au milieu du monde
et je me suis révélé à eux dans la chair.
Je les ai tous trouvés ivres.
Personne parmi eux qui ait soif,
et mon âme s’est affligée sur les fils des hommes,
car ils sont aveugles dans leur cœur.
Ils ne voient pas.
Nus ils sont venus au monde, nus ils en sortiront.
A cette heure, ils sont ivres.
Quand ils auront vomis leur vin, ils retrouveront leur esprit »
(Thomas, 28)