8.7.06

Élias est mort:: on veut la Hâquiquå!


Le premier président de la République Libaniaise post-Taëf est mort hier. Les pôles du Katorzmarse accusent le cancer qui l'a grignoté d'être d'origine Syrienne.

Élias Hraoui était la figure de proue du nationalisme libaniais le plus forcené. Il sut tenir tête à la volonté de Damas. Porté au pouvoir par le peuple en liesse après l'assassinat de René Mouawad en 1989, il resta au pouvoir tout au long du mandat légal de la présidence de la République [c.à.d. 8 ans]. Il refusa un nouveau mandat de 8 ans en déclarant: "Non! Celà va à l'encontre de la constitution!", et il fut chaudement applaudi.

Cet homme impeccable n'a glissé malencontreusement qu'une seule fois dans son parcours: il tenta de faire passer une absurdissime loi qui eût permis le mariage civil, une hérésie abominable heureusement contrée de justesse par les efforts combinés des vaillants clergés, et d'un certain Rafic, aujourd'hui transformé en compote.

Celà dit, cette erreur condamnable peut trouver une justification dans le fait que, arrivé à la fin de son mandat, l'homme était déjà vieux et presque sénile. Il ne devait pas avoir toute sa raison. Dieux aient son âme.

4 commentaires:

Maya a dit…

Après Raymond Devos, le monde vient de perdre un autre grand humoriste.

Quand au Liban il a perdu le deuxième président le plus corrompu de son histoire, après Amine Gemayel bien sûr, le champion hors catégorie

chakhakh a dit…

Encore un qui echappe au tribunal.
Au moin le monde a idée de ce que Coluche à la presidence aurait donné. Mais celui là on va pas le pleurer.

Anonyme a dit…

Hraoui, n'était qu'une marionnette syrienne articulée par les Arabes.
Paix à son âme.

shlon a dit…

maya >> Amine Gemayel? Corrompu?? Oh! Mais que vas-tu penser, là... :)))

C'est vrai qu'entre les Puma et le brushing quotidien, cet homme n'a pas vraiment l'occasion de s'améliorer, ni mentalement, ni moralement...

btw, serais-tu la porte-parole de ce cher angry arab, vrai bijou de la blogosphère?

Chakhâkh >> long time no see!! Mais si, pleurons le, pleurons le fait qu'il ait justement échappé au tribunal de cette douce manière...