18.11.05

Assem Kanso, the last of the fils de bâtard

Assem Kanso, secrétaire général du parti Baas au Liban. Tout porte à croire en une brillante carrière politique, celle d'un homme non moins brillant.

Mais, ça ne se passe pas comme ça chez nous. Déjà que le vaillant parti Baas n'est plus ce qu'il était depuis l'accession des super-dictateurs aux pouvoirs, le microparti Baas libanais, lui, n'est qu'une hémorroïde grotesque du mégaparti syrien. Par transitivité logique, Assem Kanso est une hémorroïde contemporaine.

Sous l'ère syrienne, Assem aboyait déjà des aberrations insupportables aux neurones standard des gens de ce pays [qui, il faut bien le noter, ne font pas preuve de performances éclatantes]. Aujourd'hui, son état pathologique empire.

Tel un animal perdu, acculé, il s'agite et mord dans tous les sens. C'est un chien enragé. Ce qu'il lui faudrait, c'est une piqûre.

6 commentaires:

John a dit…

Celui-là par contre, c'est un vrai esclave obéissant à un esclave obéissant..
C'est le dernier des esclaves obéissant!

Anonyme a dit…

le baath, libanais syrien ou iraqien, est un parti de resistance aux juif sioniste et americains, et en meme temps aux integriste musulmans. et vous au liban maintennant vous faites le jeu des americain qui veulent affaiblir les arabes pour permettre a israel de se developper de plus en plus, et les arabes de se diviser de plus en plus. que dieu vous garde.

John a dit…

Au nom de l'Arabisme et la lutte anti-sionistes et anti-américain, le Liban a sacrifié beaucoup plus que n'importe quel autre pays arabe.
Je dirai même plus que les palestiniens!
Le Baath est un parti de commerçants violents, ni plus ni moins.
Les libanais n'ont jamais joué au jeu américain. Ce sont plutot les Bathistes en Syrie qui ont joué au jeu américain qu'ils ont concédé le Golan pour avoir le Liban en retour..
Les ignorants comme toi me font pitié..

shlon a dit…

Mh, il a effectivement beaucoup sacrifié, bien malgré lui il faut dire...

Les baasistes syriens ont enculé le baas irakien en 1991. Les baasistes syriens se laissent enculer sur les hauteurs du Golan depuis des décennies... Pour un parti de résistance, c'en est un drôle.

C'est presque rigolo c'que tu racontes, anonymous.

John >> celà n'empêche pas que le Liban est en train de jouer à un jeu dont il ne voit pas l'issue là. Ça n'est pas la nullité politique de ce pays qui va se targuer de savoir profiter des événements sans tomber dans les pièges.

Il faudrait au moins penser à QUI pourrait prendre la relève du baas syrien, à part les Frères musulmans... C'est pas les extrémismes religieux qui manquent à la région.

gabrielf a dit…

le baas syrien doit disparaitre et ses representants au liban ne doivent a voir la parole. Un parti prosyrien a beyrouth c comme un parti grec en turquie ou un parti francais en allemegne. ridicule. L'etat devrait etudier une loi pour refuser les partis travaillant pour le bien d'un autre pays et cela ouvertement ou pas. Les ideologie des partis prosyriens au liban ne font que creuser encore et encore la fosse qui les separe de tous les autres partis (dont le hezbollah malgres sa sympathie pour la syrie et sa maniere de voir les choses et de les imposer). Assem kanso et les autres kandil n'ont plus rien a faire ici.

Anonyme a dit…

fuck you all, assem kanso has never done something bad to anyone
he never stole from the government
fuck this magazine and its beliefs !