3.1.08

Media Stupide

Certains trouvent dans un Al-Jazeera une véritable institution de liberté audiovisuelle, à certaines exceptions – qui ne sont pas des moindres – tel que la complaisance de celle-ci avec l’état du Qatar, et son calme récemment dans les questions saoudiennes suite aux rapprochements entre le Qatar et l’état saoudien. Bref, les reproches arabes d’Al-Jazeera se concentrent sur les liens entre celle-ci et la politique étrangère de l’état du Qatar, et il s’agit ici de reproches qui, même si venant de personnes intellectuelles contestataires non affiliées à des organes d’états, n’en reste pas moins largement impressionnée par un paradigme d’imprécation d’état.

Car il y’a plus dans Al-Jazeera que les simples exigences et caprices d’un cheikh bin Ayr bin Tiz. Et je ne parlerais pas ici en termes critiques foucaldiens de discours et autres que l’on ne fait qu’ignorer dans la presse libanaise par exemple (sachant que le Liban est le pays aux multi-discours – pour le dire vulgairement).
La récente histoire du sondage internet (cette absurdité du discours) sur l’Algérie en est un exemple flagrant. Je vous ramènerais à cet article pour un résumé de l’histoire.
A-t on l’idée de demander à travers un moyen de divulgation de masse si l’on est pour ou contre la tuerie de civils, et rien que des civils ? Vous imaginez les résultats du sondage ? La majorité a voté pour…
Et je ne parle pas de l’émission hebdomadaire « Al-Chari’a wa Al-Hayat », qui bien que focalisée sur les opinions d’un cheikh « modéré » (et je m’en fous d’ailleurs de la modération, vous verrez pourquoi dans trois mots), est en fait là pour nous dire que ce n’est que l’opinion d’un théologien qui compte, et qui mérite d’être écoutée chaque semaine dans le calme (contrairement à la formule d’Al Ittijah Al-Mou’akis où les séculiers se tuent à aboyer leur opinion en se tapant la vue de l’horrible tête de Faisal Al-Qassem), et le droit absolu aux temps de diffusion comme bon il lui semble pour finir ce qu’il a à dire. Tous cela passant pour de la normalité.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

rien à voir avec l'article, mais j'ai lu sur le site tchadien al wihda que l'imam Sadr, dipsaru en 1978 serait vivant. Quelqu'un aurait des infos?

alhaqid a dit…

peux-tu envoyer le lien au site?
merci d'avance

ma fi nickname a dit…

sympa il pourra se faire exfiltrer par l'arche de zoe.

Anonyme a dit…

lien: http://www.alwihdainfo.com/Le-libanais-Imam-Moussa-SADR-est-bien-vivant-et-incarcere-en-Libye_a35.html

info relayé sur: http://www.afrik.com/breve12123.html et http://fr.news.yahoo.com/afrik/20080103/tfr-l-8217-imam-libanais-moussa-sadr-viv-2d8b7e3_1.html et http://lederange.blog.fr/2008/01/02/le_libanais_imam_moussa_sadr_est_bien_vi~3520643

Anonime a dit…

Vive l'imam sader, et une bouteille de 3arak!