17.10.07

Les vilains, on sait c'est qui

Je ne sais si quelqu'un a remarqué mais Fida' Itani n'arrête pas de pondre article sur article sur la possible vérité autour de l'assassinat de Rafic Hariri. Pendant que Saad Hariri gambade à Washington et raconte des imbécilités à Newsweek (du style les Syriens c'est des gros méchant qui essaye de liquider le parlement), Al Akhbar te publie des gros pavets (par exemple 1,2,3,4 et il y a plus) d'interview, de confessions, temoignages venant de 13 membres d'une supposée cellule Salafiste branché Al-Qaeda (que des gros mots quoi) qui aurait executé l'opération.

Donc moi j'ai deux questions. Primo pourquoi le reste de la presse dort à poings fermés, avec un petit logo bleu "We want the truth" sur leur première page? Il faudrait au moins que quelqu'un engage ne serait-ce que de manière critique les collègues chez Al Akhbar. Secondo, je suis curieux de savoir jusqu'à quel point les différentes versions de la réalité politique vont se cotoyer tout en s'ignorant, dans un aussi petit pays.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Nous appelons tout les lecteurs de ce blog de voter utile en VOTANT POUR L'INITIATIVE DE ABOU ANDRE!!!


Ceci était un message de l'Association "Assdika' Abou André (Féré3 Manta'it Sad el Bouchrieh)"

Moonsear a dit…

Ce post est fantastique, je me suis pose les memes questions, personnelement j'aurais bien aime que l'article d'Al Akhbar soit correct, au minumum c un beau roman a lire, mais comment ca se fait qu'il n'y ai pas eu de commentaires a ce sujet.

C'est incroyable a quel point on peut lire des verites differentes dans ce pays.

Le matin j'ouvre dans l'ordre Addiyar, al akhbar et al mustaqbal et j'ai l'impression de vivre dans 3 pays differents. c de la folie

j'espere que quelqu'un commentra bientot sur cette serie d'article parce que apres 4 jours ca commence a devenir gors

Anonyme a dit…

:)

Sympa, l'article
Tu les rends presque mignons aux gros salauds en parlant de poings fermés et de petits logos bleus...

Sandrine

Anonyme a dit…

j ai la solution pour la presidentielle/ pourquoi pas le patriarche maronite