27.7.07

L'Orient - Le Jour: "L’armée continue d’avancer lentement, mais sûrement dans le vieux Nahr el-Bared en y déminant chaque bâtiment."

Je me rappelle du temps où je possédais une villa dans le quartier chic "Al Naqba", du côté Nord-Sud du Centre-Ville de Nahr el Bared. L'air y était bon et frais; on allait, les copains (Osama, Omar, Émile et tous les autres) du côté de la colline "Abu Ammar", sur le bord de mer, la Corniche de Nahr el Bared, manger des glaces et du poisson. Bien entendu, on devait prendre le métro, car il fallait 40 bonnes minutes pour traverser rien que la capitale de Nahr el Bared de bout en bout...

C'était le bon vieux temps, je vous raconte pas... Aujourd'hui, du temps des fous et des kamikazes mahmoudus, plus aucune ville, aucun village du Nahr el Bared ne peut goûter à la joie de vivre d'antan.

Aujourd'hui, l'armée libaniaise détruit notre beau pays, le Nahr el Bared, ville après ville, montagne après montagne, les médias le crient à tue-tête, et tout le monde s'en fout.

Nous demandons la protection de l'ONU, et l'envoi de forces-tampon pour sécuriser nos frontières avec notre belliqueux voisin, le Liban, qui, s'il continue ainsi, aura envahi TOUT le Nahr el Bared SANS QUE PERSONNE NE BOUGE LE PETIT DOIGT.

4 commentaires:

pere marounite a dit…

Les disc jockey à catogan...
à Oslo est-ce qu'ils sont fréquents ?

toboggan a dit…

bien vu le bleu-blanc finlandais.
le principe des stars du sud c'est ce frigo, d'import.
donc nahr el-bared et israel c'est strictement la meme chose.
cqfd.
trouver fil
debrancher
vider

Anonyme a dit…

hihihi
Qui a écrit l'article ? ZM?
loool

ana a dit…

WAIIIII moi j'avais vote pour le the keskon gagne?