25.10.06

Berry en plein desespoir

En gros Berry (décidément de plus en plus nationaliste) n’a aucun cadeau à faire aux libanais. Il a juste théâtralisé une mise en garde. Le recours à la rue peut et va très probablement dégénérer. Donc faites gaffe, avant de lancer vos gens et de mettre le feu aux poudres, discutez.

Paroles très sages, mais qui ne le savait pas ? Et si Berry propose une consultation entre les différents chefs, quels sont les objectifs indispensables à atteindre, quels deadlines, pourquoi aussi tard, quelle crédibilité chacun a aux yeux des autres ? Et quand qui va répondre ?

L’excellent Percy Kemp a écrit à l’Orient le Jour. Il aurait gagné a être mieux exposé, plus lu. Je propose comme lui d’offrir Le Combat des chefs à tous nos dirigeants.

4 commentaires:

shlon a dit…

LE LÉZARD // longtimenosee :)

"Le recours à la rue peut et va très probablement dégénérer. Donc faites gaffe, avant de lancer vos gens et de mettre le feu aux poudres, discutez."

mmmmh, je ne peux que partager avec vous, chers amis, ce site fourmidable que m'a communiqué l'excellent AlHaqid par courrier électronique: un générateur de langue de bois pour occasions électorales! sur ce...

Anonyme a dit…

la seule chose a offrir aux dirigeants c'est un bon vibro a chacun sa taille (ces ustensiles exploseraient une fois arrives au fond du cul)

georgescu a dit…

berri bi kharri, biel3ab 3al 7ablein w bi zammit 7alo, metlo metel walid beik, ya3neh chi bi kharri ktirrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Anonyme a dit…

Berry, le cousin à Richard? Il lui ressemble un peu non?? Non je préfère celui dont le nom commence par rrrrrrrrrrr