28.9.06

jaquo et emilio



Jacquo est attendu mercredi soir à Bucarest par son homologue roumain Traian Basescu, à la veille d'un onzième sommet de la Francophonie (le premier dans un des anciens pays communistes d'Europe de l'est) à Bucarest terni avant même son ouverture par une vive polémique sur la participation du Liban. Cette visite officielle du chef de l'Etat français intervient au lendemain de la décision de l'Union européenne d'accueillir la Roumanie et la Bulgarie au 1er janvier 2007.

Au total, 63 pays, membres ou observateurs de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), devraient être représentés à Bucarest, soit par leur président ou Premier ministre ou par leur ministre des Affaires étrangères. En revanche, le Liban ne sera représenté qu'au niveau de son ministre de la Culture, Tarek Mitri. Le président pro-syrien Emilio Lahoud a affirmé, mardi, n'avoir pas été invité à Bucarest. Il a accusé Jacqu0 d'avoir exercé des «pressions directes» sur Bucarest pour que seul soit convié le Premier ministre Fouad Siniora.

Le président roumain Traian Basescu a rétorqué, mercredi, que sa décision de ne pas inviter le président libanais
relevait de son seul «choix personnel», et non de pressions de la part de Paris. Défiant le président emilio, le Premier ministre Fouad Siniora, a quant à lui annoncé qu'il dépêchait son ministre de la Culture Tarek Mitri comme son «représentant personnel». L'OIF a salué la présence de Tarek Mitri: «Ce qui est important c'est qu'il y ait une représentation libanaise», a affirmé Hugo Sada, son porte-parole.

La déclaration finale du sommet, qui se tient demain et vendredi, devrait consacrer une bonne place à l'aide des pays francophones à la reconstruction du Liban, le conflit cet été ayant été «vécu très douloureusement par les francophones», selon l'entourage de Jacquo.

23 commentaires:

Anonyme a dit…

Personnelement je pense que c est une honte de la part de notre gouvernement. Comme on dit souvent on lave son linge en famille. Juste pour cette occason je crois que l ensemble de la classe politique doit etre indigne.Mais malheuresement cet incident montre la hauteur de nos hommes politiques.
a+

Amonymous a dit…

Le Liban aura ete ( a ma connaissance) le pays qui aura porter le plus de polemique a l'OIF. 2001 le sommet devait avoir lieu au Liban, mais le sommet n'a pas lieu ( a cause du 11 Sept qui avait mis le feu au poudre, et les points d'interragotions aux tetes), 2002 le Sommet a finalement lieu. Ghassan Salémé (le tres cher Ghassan Salémé, aux tres larges sourcils... ya quelque chose avec les sourcils aussi ... ) bref, l'homme a reussi a relever le defi d'organiser ce sommet qui a finalement pas mal ete un succes. Le pays vit sous le rythme de la Francophonie durant quelques jours, avec des artistes venus d'ailleurs, des artistes liabanais, du French mais aussi de l'Africain, enfin bref, on peut aimer ou s'en foutre, c'est indeniablement important que le Liban soit present.
Tab 2006, le Liban pose encore probleme. Cette fois Jaquo, manno mabsout min Emilio. Bi ello: ma zél inta ma3 Souriya (et pas la partie qui aurait pu dans un autre cadre aime participer a ce Sommet), on va t'interdire de particper a cette fete.De fil en aiguille, comme ce pays sait si bien le faire d'ou son charme incertain, on se retrouve aussi avec un Ministre de la culture qui va s'en occuper. Bien sur j'espere qu'il sera a la hauteur d'un Salamé, mais bon bref...
Tout ca pour dire que encore une fois, les Chefs d'Etat de notre epoque ne savent pas desormais gerer les histoires de leur peuple...Yalla ca va, tant qu'on arrive pas a l'epoque ou l'on brules les livres, ou l'on interdit certains c deja fait bass ca va... et bien on peut dire qu'ils peuvent tous aller se faire foutre autant qu'ils sont et laisser les gens qui ont envie de paix dans ce monde, reellement de s'en occuper.

gabrielf a dit…

"Étude de la Bible & Jésus
Sermons libres sur les Saints, le Ministère Public et le Salut...."
shlonx faut penser à virer ce genre de pubs du blog... !!!

shlon a dit…

héhé, j'ai déjà bloqué "alternative-libérale.fr" dont la headline: "Hezbollah ou démocratie / pour un Liban en paix avec Israël" me paraîssait de fort mauvais goût après cette querre [ça pourraît revenir à l'ordre du jour un peu plus tard, cela dit]...

Mais sinon, les sermons libres, c'est tellement cocasse que si kkun veut bien nous faire gagner 0.16$ en cliquant sur une aberration aussi peu crédible, ben pourquoi pas ;)

D'ailleurs les 3/4 des pubs qu'on a sont aussi burlesques que la dentition de notre cher emilio national...

shlon a dit…

emilio, je viens de le remarquer, ressemble beaucoup à Ramsès II dans son état actuel.

genuine a dit…

C'est aussi une des rares fois où Ibtissam mech 3am tebtessim!!!

Helium a dit…

En effet, l'Emile apprecie beaucoup gha3massis el tani

Dr Victorino de la Vega a dit…

Bas-es-cu le bien nommé est tout aussi « indépendant » que Fuad Saniura ou Vidkun Quisling!

Marrant cette tendance qu’ont les petites marionnettes de vouloir passer pour de grands cadors !!

Le roi des chiens, son altesse Wahhabisime Abdallahariri 1er de Qoreytem et Najd a quant à lui décidé de laisser Mitri y aller à sa place...

D’où le dicton Séoudien « Târek Mitri »

;)

gabrielf a dit…

shlonx le capitalisme vous va si bien!!!!

shlon a dit…

il faut bien vivre, mon cher brielf :) tu seras le premier content de pouvoir balancer un jour un vote à la con sur les niouzes, pour voir si les gens préfèrent la mjaddara ou le debs bet7in. En somme, c'est une espèce de robinhoudisme dont personne n'a à se plaindre!

[surtout avec la bénédiction de tous héhé]

Anonyme a dit…

" il y a des jours ou les citrouilles ne sont que des citrouilles"

shrrr a dit…

je ne sais vraiment pas pourkoi notre vache se plaint! c'est bien elle qui a jadis dit :"hayda al intidab al faransi"!!!

ornickar a dit…

kel honte les franchouilles kan meme!!!
c'est tres petit!!!

C'est bien eux ki voulaient les Maronites au pouvoir non? ils passent aux sunnites maintenant? Serait-t-ils aussi leche-cul amerloc ke ca?

En tout cas ca arrange Aoun ki saute sur l'occaz pour dire a ses assidus cretiens " regardez vous vouliez la France..ils ne veulent plus des maros...vivent les chiites" ...
Chirak ne fait ke renforcer la popularite Aouniste...

Jako... oubli la politik frero, les camemberts c'est bien!!!! ca suffit!

Li yahya Loubnan a dit…

J'aime 2 choses la France et le Liban, la France pour un jour et le Liban pour toujourrrs.

Anonyme a dit…

shrrr, i still want to marry you

Anonyme a dit…

This time i am not "none" i am "anonymous"! And i hope that you will accept my offer with a flower...

shrrr a dit…

anonyme, none, tout ce que tu veux...va jouer ailleurs et pas sur ce blog. tu commence a me pomper les nerfs

genuine a dit…

Dites, pourquoi il n'y a pas de sommet de l'anglophonie???
Et vous croyez que ibtissam serait invité(e) cette fois?
:)
Est-ce qu'il y a un sommet de l'hispanophonie ou de la germanophonie??

Anonyme a dit…

Bonne lecture

iana et Vanessa ont repris le chemin de l'université Saint-Joseph à Beyrouth, où la campagne pour les élections à l'amicale des étudiants bat son plein. Les campus ne sont pas à l'abri de la politique, ni des rivalités qui agitent la société et les partis. Les deux jeunes étudiantes ne cachent pas leur sympathie pour le Courant patriotique libre (CPL) du général Michel Aoun, qu'un mémorandum d'entente lie au Hezbollah chiite et qui se prévaut d'être le plus représentatif des chrétiens du Liban. Diana et Vanessa s'inquiètent pour leur avenir personnel. Les divisions au sein de la classe politique, notamment depuis la "guerre de juillet" qui a opposé le Hezbollah à l'armée israélienne, créent un climat d'incertitude.



Diana, qui terminera à la fin de l'année universitaire 2007 ses études d'interprétariat, craint de ne pas trouver d'emploi dans un pays où "ne se tient plus presque aucune conférence", à cause de l'instabilité. "Il faudra sans doute que j'aille à Paris, à New York ou ailleurs", dit-elle, en faisant remarquer que même ses "profs sont à présent obligés de le faire". Elle enchaîne : "Je suis allée l'autre jour dans la banlieue (sud de Beyrouth, bastion populaire du Hezbollah) pour constater les dégâts de la guerre. Eux (les chiites) et nous vivons dans deux mondes totalement différents", constate-t-elle.

Ses "amis "étudiants chiites" sont différents de ce qu' (elle) a vu là-bas". "Là-bas, les femmes sont toutes voilées", dit-elle en rapportant une information qui n'est pas très exacte. Elle ajoute : "Il y a partout les photos de Khomeiny (le père de la République islamique d'Iran), de (Ali) Khamenei (le Guide de ladite République), et des moudjahidins (les combattants du Hezbollah). Ici (côté chrétien), nous passons des soirées à Monot (une rue aux cafés et aux bars branchés) ; nous allons boire un verre, mais c'est vrai que nous ne le faisons pas avec nos amis chiites. Avec eux nous allons seulement au restaurant ou au café et ils ne boivent pas d'alcool... Ils aiment quand même tous l'Iran, (Mahmoud) Ahmadinejad (le président iranien), Khomeiny et Khamenei !"

Un système fédéral serait-il la solution qui concilierait ces "deux mondes totalement différents ?" "Jamais ! répondent en choeur Diana et son amie Vanessa, étudiante de Sciences-Po. Ce qui fait la richesse du Liban, c'est son pluralisme." "Il faudra du temps pour que les gens s'y habituent", commente Vanessa.

Elle n'en est pas moins tentée par l'émigration, "parce qu'au Liban on n'a pas d'avenir". Elle affirme connaître cinq étudiants qui, profitant d'un système d'échanges entre universités, "sont partis à l'étranger pour rester". "Les gens sont désespérés depuis l'assassinat de Rafic Hariri (ex-premier ministre tué dans un attentat en février 2005) ", précise-t-elle.

Cet assassinat a ouvert une ère d'attentats et de troubles. En l'espace de quelques semaines, le fossé s'est considérablement creusé entre la majorité politique et l'opposition. La majorité accuse les opposants, en particulier le Hezbollah, d'être les instruments de l'Iran et de la Syrie. L'opposition rétorque en l'accusant de collusion avec les Etats-Unis et Israël.


"VAINES POLÉMIQUES"


Les deux camps sont tous les deux pluriels, en ce sens qu'ils groupent des formations et personnalités tant musulmanes que chrétiennes. Mais, ici et là, chacune de ces formations est unicolore et représente une communauté. Côté majorité, c'est vrai par exemple des Forces libanaises (chrétiennes), du Parti socialiste progressiste (PSP, druze), du Courant du futur (sunnite). Et dans l'opposition, le Hezbollah et Amal sont chiites, les Marada et le CPL sont chrétiens, le Parti démocratique est druze.

Roula tient une boutique de prêt-à-porter féminin dans un quartier à écrasante majorité sunnite de Beyrouth. Les affaires vont mal et Roula solde sa marchandise à des prix imbattables. Elle est déchaînée contre les chiites. "Ils n'ont qu'à créer leur propre canton et cesser de nous imposer leur agenda", fulmine-t-elle. Elle impute à l'ensemble de la communauté chiite la responsabilité de "la catastrophe qui s'est abattue sur le Liban" à cause de la capture le 12 juillet des soldats israéliens par le Hezbollah. "Que veulent-ils ? Nous imposer leur loi, nous gouverner ? Jamais !", s'exclame-t-elle. "Toutes les communautés peuvent vivre en paix et en harmonie sans les chiites !"

Les affaires de son coreligionnaire Ibrahim vont mal, elles aussi, mais il ne voit pas les choses du même oeil. Il tient une boutique d'articles de sport dans une rue cosmopolite de la partie ouest de la capitale. L'achat d'articles de sport n'est assurément pas une priorité de familles qui tirent souvent le diable par la queue. Pour lui, "tous les hommes politiques se valent et ne cherchent chacun que son propre intérêt. Le Hezbollah prend ses ordres de l'Iran et de la Syrie, Walid Joumblatt, le chef du PSP, est versatile et insaisissable, les Forces libanaises sont pro-françaises et pro-américaines. Leurs polémiques sont vaines."

"Ils feraient mieux de s'asseoir autour d'une table et de chercher à s'entendre, mais leurs maîtres leur interdisent de le faire", dit-il, mais ces mêmes "maîtres" ne lui donnent "pas l'impression qu'ils souhaitent une guerre civile". Il ajoute : "Le pays est très petit et ne peut être divisé. Le Sud n'est pas entièrement chiite, Beyrouth est pluri-communautaire, la Bekaa et bien d'autres régions aussi".

Mouna Naïm

Dr Victorino de la Vega a dit…

Hi there,

Check out this article: it looks like our favorite Neocon-buster is set to win the fateful Virginia senate race…

I’m starting to like Dixie-style settling of accounts!

:)

shlon a dit…

cet article de mouna démontre une vérité qui n'est que trop répétée:: PEUPLE LIBANIAIS, 4.000.000 DE PERSONNES À GAZER SANS REMORDS.

genuine a dit…

mouna, ce serait bien l'idéal s'ils pouvaient s'entendre, mais il faudra commencer par faire admettre au hezbolla que si on n'est pas d'accord avec lui, ça ne veut pas dire qu'on est des traîtres alliés d'israel, et d'autre part faire comprendre à aoun qu'il n'est pas le saint-sauveur, et que le gouvernement peut très bien fonctionner sans lui. C'est d'ailleurs sans lui que les syriens (qui se sont incrustés encore plus à l'époque grâce à lui) ont été mis dehors, et c'est sans lui que le gouvernement a pu arriver à faire cesser le massacre déclenché par ses "amis", et c'est sans lui que le pays se redressait.

"Le Hezbollah prend ses ordres de l'Iran et de la Syrie, Walid Joumblatt, le chef du PSP, est versatile et insaisissable, les Forces libanaises sont pro-françaises et pro-américaines"
Moi je n'ai aucune problème à ce que chacun soit pro ce qu'il veut, mais je suis farouchement opposée à ce qu'il y ait un groupe iranien, armé en plus, qui prétend détenir la vérité, et qui fait ce qu'il veut, entre autre declencher une guerre contre israel qui renvoie le liban 20 ans en arrière.
On peut avoir des amis même alliés partout dans le monde, mais chacun chez soi.
Le seul groupe qui prend directement ses ordres d'un autre pays, c'est le hezbolla.
Alors qu'il ne me parle pas de nationalisme libanais quand il est lui-même un produit iranien.

shlon a dit…

eh, vic, c'est du bon travail qu'il a fini par fair, le webb :) même sans l'aide de ses fans arabo-phénichiens du Levant glorieux!!