30.7.06

Nouveau Massacre à Cana

Et ça continue.
Israël bombarde aujourd’hui tôt le matin un abris et tue plus que 55 civils dont 22 enfants le reste étant des femmes, aujourd’hui midi même le premier ministre Fouad Sanioura pro saoudien qui avait des réserves quant aux opérations du Hezbollah, même lui a déclaré que le Liban n’entrera désormais dans aucune négociations si il n’y a pas cessez le feu et enquête sur les crimes de guerre israéliens, il n’a plus le choix, l’horreur est tellement énorme que si il est résilient il risque de subir la colère dans les rues de Beyrouth pleine à craquer de réfugiés. Al-Manar invite son publique à une manifestation en face du bâtiment de l’ESQWA place Riad el Solh.

Condolisa Rice vient depuis une demi-heure d’annuler sa visite à Beyrouth, elle a probablement eu l’écho de la colère des journaliste arabes aux portes du sérail du premier ministre qui ont décidé de boycotter la transmission de sa visite, et bien sur, elle sait désormais qu’au Liban ils n’auront plus de concessions. Ah non, en fait je viens de lire à la télé, elle a reçu des messages de plusieurs responsables libanais qu’elle ne sera pas reçue si elle ne veut pas de cessez le feu (elle venait de donner le feu vert à Israël depuis quelques heures pour poursuivre les opérations).

L’armée israélienne demande clairement en réponse au discours de Nasrallah d’hier, le bombardement de ses régions du centre, ou bien c’est là son idée de se faire une raison pour arrêter la guerre, un scandale médiatique valable internationalement et dans l’intérieur israéliens où elle trouvera même certains qui y verront une victoire.
J’espère pour ma part que le Hezb ne se retienne pas, qu’il bombarde le centre intensivement, il faut que l’exemple soit donné, pour l’histoire, pour le reste du monde arabe, et pour les israéliens, que cela ne passera plus impuni.

Je ne suis pas emporté par les sentiments, bien le contraire, ce massacre constitue un acte de racisme extrême et typique et répété à chaque fois dans l’histoire du conflit israélo-arabe, dans chaque bataille, Israël se livre à des agressions gratuites de civils, et institue ce rite comme une normalité, il faut qu’il y’ait des conséquences désastreuses à cela. Et c’est dans des instants pareils qu’on voit à quel point ça vaut la peine de donner l’exemple, de changer la marche du monde, même pour un pas minime ! Un pas précieux !
Est-ce une coïncidence si pour l’instant, 90% des victimes israéliennes du Hezbollah sont des militaires et 90% des victimes libanaises du conflit sont des civils?? Qu’Israël bombarde (par erreur bien que pendant 7 heures de temps) la base de l’ONU et tue 4 innocents officiers onusiens armés de binoculaires?
Et Israël possède l’armement de pointes !! Cette comédie a assez duré.

Le discours de Nasrallah a été clair hier dans une chose (je ne sais si elle est traduite dans les journaux occidentaux et m’en fout s’ils conduisent par leurs silence la population israélienne au suicide): « Israël est un pays construit pour une armée, et non le contraire. Il faut que la population israélienne voie vers quoi son armée la conduit. »

Hussein el Hajj Hassan, député du Hezbollah interdit à la foule en colère en face de la caméra d’Al-Manar de crier des slogans contre la LBC tv, l’heure et à l’union nationale dans les media du Hezb, c’est à noter.
La foule autour de lui demande le bombardement de Tel-Aviv.

Il est à noter encore une chose, qu' aucune capitale arabe n’oserait refuser la visite de Condolisa Rice, aucune. Le Liban, malgré ses malheurs, malgré les plus grandes pressions, malgré sa corruption qui le ronge de l’intérieur, est le pays le plus libre de la région.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

on dit merci qui?

merci FOUAD SANIORA

Lara Croft

Anonyme a dit…

Que dire face à une catastrophe de cette ample.Les mots sont incapables d'exprimer ma douleur comme ils ne sont pas capables de décrire l'horreur de ce massacre horrible.Ce génocide dont seul les sionistes sont capables est malheureusement conséquence des actes irrésponsables de nos dirigeants pervers.Toutes les larmes que je verse depuis ce matin, toute la souffrance que j'endure et que je porterai désormais dans mon coeur font de moi un kamikaze à la disposition de la cause arabe, de la cause musulmane. Je préfère mourrir dignement en tuant au moins un sioniste que de vivre dans ce monde pourri, peut-être par mon acte je gagnerai le salut divin.Depuis le début de la guerre contre le liban je vis avec ma peur du jugement divin et aujourd'hui cette peur s'accroît.Nous sommes tous responsables, tous concernés par ce qui se passe et nous paierons tous.Je suis horrifié de vivre-pas de mourrir- car et j'en suis sûre je ne pourrai plus vivre comme avant tant de choses ont changé en moi.Je sens comme si un missile israëlien a pénétré mon coeur et m'a totalement métamorphosé. Je hais tout et tous, je me hais moi même tant que je ne peux rien faire,tant que personne n'agit réellement(je ne vois presque plus ce que j'écris,les larmes me cachent la vision...)Je vous aime et vous soutient pleinement. -Nouveau-né de la résistance islamique-

Anonyme a dit…

Je suis chrétien et sache que ma souffrance est semblable à la tienne.

En tant qu'arabe n'en déplaise au tenant du communautarisme et des divisions, je souffre de voir mon peuple et peu importe sa confession mourrir pour rien.

Ils ont bombardé durant deux heures cette ville martyre ils ont tué des civils comme ils le font chaque jour, des femmes, des enfants...

Nous devons être plus dignes qu'eux, nous devons rester même si la douleur nous semble insurmontable fidèles à nos valeurs et ne pas devenir des animaux prêts à tuer sans distinction, c'est tout ce qu'il nous reste.

Qui©he a dit…

(Condoleeza, pas Condolisa)

Horrible...
Counter Strike, je me disais hier devant la télé...mais c'était bel et bien réel[...]