6.3.07

Mue du printemps [de Byroute?]

En attendant une mue prononcée de notre paysage politico-socio-culturel, ce qui ne manquera pas de prendre tout le temps qu'il faut [c'est-à presque dire: indéfiniment], opérons une petite mue de ce blog désuet, simple d'esprit, et contradictoire.

Non.

Ceci n'est pas la tronche finale du blog des niouzes "nationales".

C'est une espèce de remise à zéro. Un peu le sort que doivent envisager, par rapport au Liban, les États-Pas-Pirates-Ni-Terroristes possédant l'arme nuléaire.

Une remise à zéro. Tout effacer, hop, d'un coup, on n'en parle plus. On ne parle plus de l'attitude bizarre de Michel, frustré de n'avoir pas eu le tapis rouge menant de l'Aéroport International Raf[r]ic Hariri au Palais de Baabda, se ruant dans les bras de Hassan. On ne parle plus du défi de Hassan et de son petit groupe de combattants aux bouchers de Tel A. Ce défi qui a causé plus de 5 milliards de Dollars de pertes matérielles, et indéfiniment plus en perte morale, vu qu'on n'avait plus de quoi se pavaner comme des cons avec nos "Nuits Endiablées" et nos "Saisons Touristiques Prometteuses". Sans compter que plus de 1040 personnes n'existent plus aujourd'hui parmi nous, alors qu'une grande partie aurait probablement dû.

On ne parle plus du coup de poignard dans le dos de la Résistance Islamique, Nationale, ou Libaniaise [c'est la même chose, pour ce que ça peut vouloir dire], lors du mois d'août, par les collègues de celle-ci. On ne parle évidemment plus de la 1559, venue étayer la déclaration ministérielle du premier gouvernement "post-syrien" qui "déclarait" toujours "soutenir" la "Résistance". On ne parle plus du "Printon de Byroute" raté, ni de l'assassinat [oui, odieux, horrible, abou minable, fait-par-des-syriens] du Premier Ministre Raf[r]ic Hariri. On ne parle plus du vol calculé, professionnel, de nos [quelques] ressources par ceux-là mêmes qu'on portait au "pouvoir" [de nous voler] [comme on ne pourrait voler même les plus cons des représentants de la sous-race humaine, non, franchement] ni des gains faramineux que faisaient grâce à leur bon vouloir les voisins-frères-soeurs de notre terre-mère.

On ne parle plus de l'emprisonnement euh... injuste?[vu qu'il fallait le pendre direct] d'un criminelleau de guerre illuminné et psychopathe froid, ni de l'éviction du fou à coups de missiles de Migs en tous genres [les pilotes de ces avions-ci ne maîtrisent pas aussi bien le manche que les pilotes de ces avions-là... ni le bouton rouge d'ailleurs.] qui n'ont pas laissé un immeuble debout sur le flanc de Baabda.

On ne parle plus de l'élection d'un type aussi moche qu'Élias à la présidence de cette turbulente et obséquieuse "république", ni de l'assassinat d'un type juste après son élection. On ne parle plus de l'assassinat de la Livre Libanaise dans un charmant jeu de ping-pong rumoro-financier entre Amine et Nabeuyh. Ni des Poumas [hein que non, MoutonB.?]. On ne parle plus du terrorisme de quartiers, terrorisme du container, terrorisme de la citerne d'eau [à peine] potable, terrorisme de logos et symboles pseudo-phalliques en tous genres. On ne parle plus de l'élection [ni de l'assassinat, bien sûr] d'un fasciste accompli et convaincu comme président, sous la botte bien ferme des tueurs israéliens [on pourrait affirmer qu'une écrasante majorité de ceux-ci sont juifs, mais celà ferait taxer vite fait ce billet d'antisémite, de révisionniste, de négationniste, de propagateur de haine et de contraire au Droits de l'Homme] ni que d'un autre côté, tout le monde l'acclama, même ceux qui ne désiraient le voir QUE dépecé et écartelé sur la place publique. Boum.

On ne parle plus de cette majominorité qui, après s'être jetée dans les bras d'un régime voisin dictatorial et régressio-socialiste s'est jetée pleine de luxure et de volupté dans les bras du cannibale israélien, et ensuite, n'a rien trouvé de mieux que se jeter en guise de "retrouvailles" dans les bras du premier! [Sachant que cette majominorité n'a JAMAIS été satisfaite, et qu'elle ne s'est JAMAIS non plus donné la peine de se jeter dans les bras de ceux qui l'entourent dans ce trou-à-caca qu'est ce semblant de nation, ce Kotex de l'Histoire].

On ne parle plus d'Émile Boustani, ni de sa fâcheuse manière de signer des papiers sans avoir lu au préalable. Et on ne parle plus des présidents qui laissent leur généraux signer des papiers sans leur demander "c'est quoi qu'y avait dans c'papier là?", juste pour avoir leur tête de président tranquille. Et on ne parle plus des présidents croisés, convaincus que le petit bout de paradis [fiscal], eh bien c'est à EUX et rien qu'à EUX, déployant toutes sortes de ruses et magouilles pour empêcher tous ceux qui oseraient penser les empêcher d'en garder les rênes entre les mains de Jézukry d'arriver à leurs fins. On ne parle plus de république, on ne parle plus de mandat, on ne parle plus d'Ottomans, de pal, de bakhshisheries.

On ne parle plus d'Émirats, de tyrans, de massacres druzo-chrétins aller-retour. Ni de Bachir II mes deux, ni de Fakhreddine quelle qu'en soit la version. On ne parle plus d'Alexandre, ni de Tyr, ni de Sidon, ni de byroute, ni de pourpre, ni d'alfabé, ni de murex, ni de 6000 ans de christianisme, ni de rien.

Momo, on ne sait pas qui c'est, Yoshua encore moins, et Moïse, vas-y avoir entendu parler de lui.

Je vous jure, il y a des degrés de pourriture tels que, finalement, on ne peut que se rendre à l'évidence: le chemin le plus clair, net et simple, c'est nettoyer, et recommencer.

Et si on ne le fait pas comme des grands, au "printemps", notre ami l'hébreu le fera en "été".

Bien sûr, en attendant cette mue, faisons changer un peu ce foutu blog.

19 commentaires:

lanfeust a dit…

WAIIIIIIII vive le nouveau blog.

Nomad a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Nomad a dit…

on ne dit pas : majominorité, mais mini-majorite.
on ne dit pas non plus minimajorite, mais maxi-minorite.

en abrege, minimaj et maximin.
voire mima et mami.

Mais ca fait du bien de changer de chakel leblog, ca fait plus aere...

mellotron a dit…

arg.. une éloge au nettoyage total?

shrrr a dit…

est venu le temps de la "pomp it up"...

fadou alseha ya jamei3a...
parlond de Haifa, de nancy de fadel shakeir, de wassouf etc...

:)))

shrrry3a a dit…

par l'onde de haifa!
that's giant again...

Anonyme a dit…

I love Hayfa... wa khalfi Hayfa... wa amamouha kamen.

phil a dit…

mellotron a réussi à me faire rire. ça se faisait rare. sinon je croise les doigts pour les nouvelles niouz (euh).

shlon a dit…

lanf // eh :) ça reste la même merde de fond, on calme sa joie!

nomad // donc si j'ai bien compris, le bon terme, dans l'absolu, c'est mimamami...

à moins que ça ne soit... mamimima?

mellotron // ben oui.

shrrr // m7addra 7alik tfatt7é payêt?

phil // c.f. réponse à Lanf ;)

ornickar a dit…

je refuse...c'eat horrible...on parle de koi alors?...sur ki on va cracher?
on rentre dormir? non je refuse kon nettoie ma crasse kon me savonne et me pouponne pour ke je sent la fraise...ma nature c'est le khara!!! et personne ne m'enlevera mon authenticite.

Sur ce je propose un coup d'etat au blog niouzes. (un coup de blog koi!) renverse le pouvoir en place (les im-post-eur). assasiner les posts ingrats gauchiste. bruler les comments d'extremes droite. exploser le design epure ludique, envahir le HTML, egorger le word verification, decapiter l'amonymous, ecraser l'identite,...VIVA LA REVOLUTIONNNNNNNN

voila en gros refaire l'histoire...mais sur un blog koi

shrrr a dit…

wai yalla nfatteih payeit 3a niouzes tant kon fait le menage, chakun prend ses outils de nettoyages, on verse lo par terre eeeeeeee....w yalaaaaaaa, men fateih payeit 3al mayeit... :)))

P.S: ana beikhod al eshata

shrrr a dit…

- w shlon al mamsaha
- w (...) al der general Aaoun ;)))
- w nomad byestelem al "b-ezeiz" (vitres) ;)
- w phil al ghasil
- w lanfeust al ghabra
- w hayfa betghalghel bel mayyeit ;)))
- al haqid ma bi feed ...
- w ornickar bi koun jarna 3am bi 3ayyeit 3layna la2anou 3am ne3je2a w bya3meil revolution sanguinaire 3layna w bi dabbehna kelna...

w heik, byendaf al niouzes...
khayyyyy

shrrr a dit…

w gabriel , lezard, suburban, yy,mouton, boumb, strida,w kel al anonimous 3amleen halon mareedin w ma ejou ynadfou ma3na...
fa nkashafet al khabriyé...henneh bya3erfou enu ha yseer fi majzara honéh!!!

ayouha al 3ameeloun al sahyouniyoun!!!antom 3ala maw3ad ma3ana fil akhira ya khouwanaaa2!!!
taban lakom...

khhh tfoouu

Mouton Bidon a dit…

Shlon ... Nettoyer?
incompatible :))

scene2 men age a dit…

bon... d'accord.
pff
que shlon se reserve cette part maudite du wasistass : )
place enviable au possible!
exemple : le wasistass de haifa.

Nomad a dit…

Shlon>> Ca depend de quelle perspective tu regarde cette mêlée de pseudos-politiques. En ce qui me concerne j'ai un seul nom pour les deux bestioles: Maximer.e.

Shrrr>>> kelna 3am nechteghil ella enteh. Chou 3amta3mleh cheerleader ya3neh? Ba3den ana baddeh massih 'ezeiz Hayfa.

shrrr a dit…

nomad>>> ana awal wehdé elet

"P.S: ana beikhod al eshata"
avant le comment des divisions des taches menageres.

hahahaha w ba3dein masseih shu ma baddak, meh mashkelty ya zalamé, al mouhem kel shy yendaff :)))

Nomad a dit…

eh bass 3am bet'oule ennik 3am tere'seh.

ana badde kamen er'ous

shrrr a dit…

eh tfaddal bas majbour tfatteh payeit...:))) mesh enu mesh bas tlawleih bi ideik!!!