2.2.07

Question au Haqid

Très cher Haqid,

Ceci devait être un comment à ton post, mais je le replace en post à part entière !

A part que ton post est un peu long et que je n’ai probablement pas très bien suivi :), je profite de ta réapparition pour tenter de discuter de quelques points.

Oublions les dissensions de la rue, je veux comprendre les programmes et la portée à long terme de telle ou telle politique, si politique il y a.

Dans le camp du 14 mars, si j’arrive à suivre, il y a d’abord Hariri fils, pas sympathique et aucune envergure. Mais son nom + l’équipe de son père assurerait au Liban une stabilité économique et un retour d’investisseurs. Cela s’accompagnerait d’une nouvelle inflation de la dette et de l’habituel enrichissement de nos politiciens voleurs. Mais aussi de créations d’emplois. Peut être qu’on pourrait examiner ce cas de figure et voir quelles sont les limites/lois à proposer pour garantir plus d’intégrité et un assainissement de cette hiérarchie dans la mouvance de l’intérêt économique en priorité nationale.
Siniora fait partie de cette équipe, je n’ai pas le plaisir de le connaître mais il parait qu’il se démarque du lot et qu’il travaillerait vraiment dans l’intérêt économique du Liban et pas de sa poche. Donc preuves de ça ou du contraire bienvenues.

Il y a ensuite Joumblat. Lui se porte garant d’apporter le quart d’heure de rigolade aux infos, mais surtout de préserver la région du chouf. En tant qu’écolo j’approuve, mais je ne vois pas comment son rôle devrait être plus important que ça.

Les alliés de la montagne : Geagea et Chamoun. Qu’est ce qu’ils veulent ? Qu’est ce qu’ils proposent ? Aucune idée…

Je ne sais pas qui d’autre gravite autour de ce centre, si un nom + programme a de l’intérêt, n’hésitez pas à m’éclairer.


Dans l’autre camp, d’abord Michel Aoun. Il a une idée de programme, il serait bon de nous faire profiter des modalités de son application. L’éternel problème de Aoun étant Aoun, serait-il capable de travailler avec quelqu’un, sous un cabinet dont il n’est pas le centre, pour son pays ? Peut on développer politiquement l’idée de se personnage sans se heurter à sa personne ? Ce qui se passe actuellement dans le pays fait partie de sa vision du Liban ? Ou alors tous les moyens sont bons pour être calife à la place du calife ?

Vient ensuite notre ami Hassan Nassrallah. Glorieux artisan d’une victoire divine, maître d’œuvre du nouveau sentiment de fierté chiite. Très louable. Mais ou va-t-il ? Si je m’en tient à l’idéologie d’avant guerre du hezb, religieux par essence, j’ai peur. Je n’ai pas peur des chiites qui puent leba-none. J’ai peur de ne jamais voir les individus de mon pays dépasser leur religion. Je ne veux pas d’un parti qui légalise la violence au nom de dieu, toutes les dérives sont possibles à partir de là.

Apres la guerre de juillet, modération religieuse semble être le mot d’ordre. Quelques dérives guerrières (genre le hezb ne rendra ses armes que quand il n’y aura plus un palestinien hors de Palestine, ou que quand il n’y aura plus d’état israélien) sont vites matées et c’est un nouveau parti qui semble émerger. Que veut ce parti ? Et est ce que sa structure totalitaire se fondra dans un ensemble politique multiculturel multiconfessionnel ?

Si le hezb veut sauvegarder l’intérêt il est vrai bafoué des chiites, il le fait déjà. S’il veut purger l’état de sa corruption il peut commencer par débrancher TOUTES les connections illégales au réseau d’eau et d’électricité. Oui c’est très important, oui on vous rabâche les oreilles avec ce problème parce que c’est un vrai problème. Oui le hezb a construit un état dans l’état. Oui j’ai vu 5 mercedes du sud toutes enregistrées légalement avec papiers et tout, et toutes ont le MEME numéro d’immatriculation. Oui c’est génial de construire des écoles et des hôpitaux, mais ce serait encore plus génial de travailler à responsabiliser l’état et le forcer à construire des écoles et des hôpitaux. Je m’excuse de m’emporter, je m’arrête la, mais ça me tient à cœur.

Un dernier point. J’aimerais bien voir quelqu’un s’occuper des habitants de Nabaa ou des banlieues de Tripoli ou de ces villages reculés dont on ne sait même pas le nom. Et pas pour leur repeindre la façade de leur immeuble.

Des éclaircissements sont aussi demandés sur les électrons de l’opposition.

On a tendance à ne voir que ces 2 pôles, il est vrai imposants. Mais il existe des voix indépendantes, pas d’accord, et importantes. Si vous suivez les infos vous verrez un bon nombre d’acteurs locaux du sud s’insurger contre la main mise du hezb sur la politique de cette région, sans pour autant approuver le gouvernement en place. Et vous verrez moins, mais quand même un peu, des personnes d’ailleurs, qui n’ont pas encore quitté le pays et qui se demandent pourquoi elles ne se retrouvent pas parmi tous ces gens là.

Ce post n'est

Alhaqid, moi qui t’accusais de faire long, j’ai fait pire ! Suburban, aide moi, éclaire moi. Shlon si tu vas répondre, va plus loin, sans haine. Moutonbidon, sors de ta réclusion et partage tes doutes avec nous. Et vous anonymes dont je ne connais que les pseudos, merci pour vos commentaires passés sur ce blog, je ne cesse d’apprendre, de comprendre.

13 commentaires:

alhaqid a dit…

mes reponses bientot, promis.
:)

shrrr a dit…

ya3tik al 3afyeh lezard :)

- "Et pas pour leur repeindre la façade de leur immeuble."

ta raison, mais fo savoir ke c'est enfait une association benevole ki a peint et non pas l'etat.

- "des banlieues de Tripoli ou de ces villages reculés dont on ne sait même pas le nom"

je citerai kelkekes noms :"hay al nawar"/ "al mankoubeen"/ "Beib al tebbeneh" /"TOUT 3Akkar (dont "klay3at", la ou il ya l'aeroport)"

l'example de "al Mankoubeen" est a discuter... lors de la "guerre" juillet 2006, au liban, pays des cèdres :), yavait des distributions de bouffe dans toutes les écoles pour les refugiés. mais bien sure cette distribution n'etait guère organisée (najoutons pas ke c'etait la meilleure occasion de pub pour les politiciens ;)). Yavait des tonnes de bouffes non touchées ki étaient jettés en fin de journée.
c'est là ou les habitants du "mankoubeen" ont refusé et protesté en s'appuyant sur le fait : on travaille 24/24, si boulot on a, pour pouvoir a la fin du mois nous payer une "RABTEIT KHEBEZ" (dite "3eish" en egypt) et ces gens sont entrain de jetter la bouffe???

c'est pas a cause de ces refugiés si la bouffe est jettée!!!mais a cause de la mal organisation de distribution, et surtout a cause des politiciens ki s'ammusaient pour leurs "campagne éléctorale indirecte" si je puis dire, à envoyer plus kil le fo.

bon, tout ca pour dire, ke OUI, ya des regions ki meurent de faim, ya des enfants sans écoles, sans hopitaux dans la plupart des regions du nord.
et figurez vous chers amis : "BEIB AL TEBBENEH"(Tripoli) EST LA VILLE LA PLUS PAUVRE DU MOYEN ORIENT (dans les statistiques UNDP)

et figurez vous aussi ke ces gens la, pauvres de tripoli ne sont pas pret a porter des armes, mais DECHIQUETER L'HUMANITé avec leurs dents...(je suis serieuse, et jai peur aussi)

volt a dit…

sympathique ton post lezard...
mais en somme, bien descriptif.

quant a l'interrogation, c'est comme si tu demandais au pauvre haqid les clefs du ciel quoi (je le plains de cette responsabilite!).

pour moi, son post n'avait qu'un seul serieux point faible ou plutot defaut : cette histoire de "salons" qui conceptuellement boite un peu...

pour le reste, nous nous associons collectivement, dans toute la ferveur de la priere la plus engagee, en vue que ses reponses, tombant du ciel, relevent enfin le moyen-orient de quelques brefs millenaires de misere : )

alhaqid a dit…

ah la la
volt
je ne puis ne pas m'interresser a ce que tu ecris, tu proposes quoi comme concept au lieu de salon?
j'espere au moins que t'as capté les caracteristiques que ce terme resume...
;)

frencheagle a dit…

Le retour du Lézard :d

(et un post casse tete pour les plus simplets d entre nous /siffle)

plus sérieusement maintenant, j ai aimé la description de la situation actuelle

shrrr a dit…

haqid>>> au lieu de salon mets :SHASHMééh ;)

volt a dit…

http://www.lorientlejour.com/page.aspx?page=article&id=333240

walla hal balghoumeh...
mich hayneh

balghoumeh a dit…

volt>> cheyef, cheyef... m3ala2 bezla3imeh ou mish 3am totla3, balkeh be72ena be mayy mel7a balke btotla3

shrrr a dit…

sfo2 halak 3a dahrak byemshy al hall...

Mouton Bidon a dit…

Lézard,

Au delà des détails, tu as complètement raison de penser qu’aucun des acteurs de la scène politique libanaise ne travaille strictement pour l’intérêt du pays. (Celui qui prétend le contraire, chers lecteurs, est un ignoble individu, bête et méchant)

Je ne vais pas m’attarder sur le ramassis de voleurs, d’assassins et d’opportunistes qui constituent les forces vives de la majorité fictive : Énoncer les petits larcins de Hariri &Cie, ou les ethnocides de Joumblatte et Geagea me parait obsolète.
Ces gens là ne m’inspirent que du mépris…
(Il parait qu’on ne doit même plus parler des pumas de Brushing Gemayel car haram… ils ont tué son fils)

Venons en à l’opposition :
Le Hezb est un parti religieux qui a construit un état dans l’état, qui ne s’intéresse qu’au bien-être de la communauté chiite, et dont les allégeances restent obscures ?? D’accord….
Aoun est un mégalomane impulsif qui n’hésiterait pas à mener tout un peuple à l’abattoir pour défendre ses idées ? D’accord… mais de mort lente :)

Et pour faire plaisir à certains lecteurs, citons même la version « hard » prônée par al-nahar, l’orient, et d’autres organes de presse de la multinationale haririste :
- Aoun a fait un pacte avec la Syrie pour revenir au Liban et torpiller la valeureuse révolution du cèdre printanier (Ledit Aoun aurait signé des papier dans ce sens).
- Le Hezb veut installer une république islamiste au Liban (dont la future capitale serait Bcharre)… ils veulent aussi voiler toutes nos femmes, y compris la très sainte vierge de harissa)

A coté, de tout ce beau monde, il y a quelques voix indépendantes, modérées.
Mais actuellement, les tensions communautaires sont tellement exacerbées que ces indépendants passent pour des illuminés -voire des traîtres- au sein de leurs communautés respectives…
Et jusqu'à nouvel ordre, tu ne verras pas les individus de ton pays dépasser leur religion…

Bref…maintenant que tout le monde est content, parlons un peu de la communauté la plus abondante au Liban : La communauté chiite.

Mouton Bidon a dit…

Comme tu dis, Lézard…
L’état Libanais a souvent bafoué les droits des Chiites…

La première république Libanaise (ou Marounistan) les as considérés comme citoyens de seconde zone (avec l’aimable complicité des Saeb Salam et … Kamel el Assaad)
Le consensus obtenu à Taef grâce aux fonds Saoudiens était sensé rééquilibrer le paysage politique libanais ; il a au fait consacré la Sunnocratie de Hariri le Père.

Le Hezb a au fait rempli un vide que les gouvernements libanais successifs ont délibérément ignoré :
Ecoles, routes, dispensaires, et autres droits élémentaires desquels certaines zones étaient privées…
Aujourd’hui, le Hezb représente la majorité écrasante de la communauté chiite. Il est structuré, armé, et son chef Hassan Nasrallah entretient une relation quasi mystique avec ses partisans. On lui doit AU MOINS UNE victoire historique sur un voisin qui NE NOUS VEUT QUE DU MAL…

Bref… il se fait tard et malheureusement, je bosse tôt le matin/ …
Cher lecteur, je rédigerai la deuxième partie de mon article demain.

shlon a dit…

Lézard :)

Sans haine, moi y'en a juste vouloir, à défaut de bonne souche de "peuple", et à défaut de programme Supérieur pour la réadaptation du peuple dans sa totalité, je me réfugie dans le minimum:

Conséquence [par rapport à un programme défini], consistance [par rapport à soi], et enfin, je suis pour tout ce qui pourrait permettre l'ajout de chapitres honorables dans les éditions futures du livre d'Histoire du Liban [le scolaire, bien entendu].

C'est tout. Le labné, le hoummous, on peut faire ça chez soi, où que l'on soit :)

Donc finalement, je m'en fous grave de la saison touristique si le SQUELETTE ENTIER est effrité en fine poudre.

Je m'en fous grave de Paris III tant qu'on n'a pas coupé la main à toute la génération politichienne contemporaine, et tant qu'on élira la descendance de ceux-ci.

Je m'en fous grave de la laïcité quand le niveau minimum de logique minimale et d'intellect général ne vaut pas le quart de la pensée d'une hémorroïde.

Et je m'en fous de l'écologie quand il ne reste plus que 2% des surfaces boisées du "Liban" :) autant se battre contre... le cosmos ;)

Je m'en fous que les armes du hez foutent la tension, parcequ'à ma simple opinion, s'il n'y avait les armes du hez, il y aurait eu autre chose. Et le jour où il n'y aura plus d'armes au sein du hez, les autres khawazi2 trouveront facilement leur chemin vers notre quotidien futur.

Donc, khazou2 pour khazou2, autant dealer le plus sagement possible avec celui qui est déjà là. Et en profiter.

Mon gouvernement admiré sera celui qui pourra faire d'une gourde comme le kidnapping du hez un incontestable happening historique à l'avantage indiscutable du pays qu'il gère, même si le résultat sur le terrain n'est que morts et décombres.

J'apprécie ton topo, la "lebanese politics for dummies", qui ne fait que remettre TOUTES les montres super-à-l'heure. Mais bon :) pour quelqu'un de convaincu que quoi qu'il se passe, un rat, ça reste un rat... je ne pourrai vous aider à avancer ;)

3aameel sahyouneh a dit…

Shlon,

Let me try to understand your twisted "logic" here. I guess we can both agree that we live in a backward, feudal, medieval, mediocre society divided along tribal lines and controlled by a corrupt political establishment. Your solution would be to bring down this corrupt government and get rid of it. And then what ? Do you naively expect a modern, progessive, and secular system of government to magically rise in its place and lead this country to economic prosperity and social justice and equality among all its citizens ? In your dreams.

It is so convenient to lock yourself in an ivory tower, detach yourself from the reality around you, and fantasize about some imaginary government that would somehow end discrimination, patronage, and corruption when you know perfectly well this could never happen in a sectarian societay such as ours. The current sectarian traditionalist clans (Jumblatt, Franjieh, Geagea, Arslan, Gemayel, Berri, Karameh, Hariri) would never allow it. Never, ever. And more importantly, your sectarian friends in the Hezb would fight tooth and nail and with every bone in their bodies against the rise of a moder secular government in this country. The Hezb's solution for all the corruption, social injustice, and inequality in this country lies with the Shari'a and not with socialism and certainly not with secularism.

That was even attempted in the past and ended with utter failure. Your friend Aoun attempted to establish such a "clean", corruption-free, progressive, and secular fantasyland government in 1988-1990 and rid the country once and for all from the tyrannical rule of the militias. All the sectarian and tribal clans which were at each other throats killing each others for the previous 13 years suddenly united together and rose up against him to bring his government down; even the Ouwetjieh thugs finally united with their Hezbo/Joumblatists/Berrists hordes back then to bring down the Aoun government in 1990. Bad things happens to the opponents of sectarianism and tribalism in this country. I guess Aoun learned his lesson well: look at him today allied to a Shiite sectarian clan straight out of the middle ages (the Hezb) and the other traditionalist clans (Arslan, Karameh, Franjieh) and behaving like your typical sectarian leader (nowadays, he only cares about the welfare of his Maronite power base in Jbeil, Batroun, and Keserwan and no one else like the good sectarian Lebanese leader he has become).

The whole point behind Lezard post is that there is no pragmatic alternative to the current corrupt and sectarian system of government we have.

And what the hell is that supposed to mean: "Donc finalement, je m'en fous grave de la saison touristique si le SQUELETTE ENTIER est effrité en fine poudre." ? Do you think this funny ? Try telling that with a straight face to the thousands of people formerly employed by the tourist sector who have been either laid off or are currently surviving on 1/2 of their former income and they may very well chop your head off which is exactly what you deserve.