24.7.06

club social




alors que quelque part dans une région très lointaine et qui ne nous regarde absolument pas des maisons sont bombardées et des libanais meurent, le club social prétexte la guerre pour faire la fête.

photo trouvée sur http://www.bloggingbeirut.com/

3 commentaires:

Abu Lanjri Al Farrân a dit…

Lézard,

Je pense que tu te trompes de cible : le « Club Social » est tenu par des gens très biens.
Républicains, laïcs, amis des lettres et des arts, et tout et tout…

Tu devrais plutôt concentrer tes critiques sur les cabarets séoudiens de Beyrouth-Ouest et les bars à putes de Joûnieh qui ne désemplissent pas !

:))

plancton a dit…

je vis a beyrouth-ouest (comme tu la nommes...) et je ne vois pas cette activite de cabarets seoudiens dont tu parles... sinon ce qui qui arrive a jounieh m'echappe. par contre les rumeurs courent que vers broummana c'est la teuf totale! et franchement, je ne sais pas trop quoi en penser...

suburbankidswithbibicalnames a dit…

Ben au sujet des bars a putes. Je vous rappelle que le dernier contingent de ressortissants russes i.e. les pin-ups blondes, a quitte. Ils vont refile de l'alcool local frelate a ces seoudiens ;-)